Suite à différents appels à bénévoles lancés par des enseignes de la grande distribution, bénévolat neuchâtel aimerait réaffirmer que le bénévolat ne doit pas être utilisé ou détourné à des fins commerciales. Dans le contexte actuel, les bénévoles sont avant tout au service des personnes à risque, qui sont libres de choisir les commerces où elles souhaitent faire leurs courses. Ni les bénévoles ni les bénéficiaires de services ne doivent être “canalisés” vers telle ou telle enseigne.

bénévolat neuchâtel aimerait également souligner la dimension sociale de l’élan de solidarité actuel: les liens tissés dans les associations de quartier, le voisinage et les groupes de bénévoles mis en place ici et là vont bien au-delà de la livraison de courses (assurer un suivi, sortir les poubelles, promener le chien, etc.). Ils survivront certainement à la crise sanitaire, alors que les initiatives de la grande distribution répondent à un besoin limité et ne sont pas vouées à s’inscrire dans la durée.

Lire l’argumentaire complet